Exploitation agricole Chambres d'hôtes Elevage de chevaux de sport

260 chemin de Beyssac, 31550 Cintegabelle

samedi 28 mars 2015

Espinas, le retour

Petit rappel, Espinas est né le 19 Mai avec une très grosse hernie inguinale. Il fallait donc la lui réduire plusieurs fois par jour, en fait à chaque fois que l'on faisait téter sa petite voisine Eklie. L'objectif était de tenir le plus longtemps possible pour reculer au maximum le moment où interviendrait la chirurgie. Mais au bout de 2 mois, il n'est plus possible de réduire sa hernie, le 18 Juillet Espinas part donc avec sa maman pour la clinique du ruisseau. Lire l'article : Ils ont fêté leurs 3 mois (cliq)
Il rentre de la clinique au bout d'une semaine,opéré et castré. Il est en forme mais la cicatrisation s'effectue difficilement, malgré des soins quotidiens. Lise Lopez interviendra à la maison pour retirer une grande partie de la vaginale qui glisse toujours vers l'extérieur de la plaie. Fin Août eurêka ! la cicatrice semble enfin refermée. Le soulagement est de coutre durée car l'infection que nous avions jusque là évitée s'est installée certainement à la faveur de la fermeture des lèvres de la plaie.
Le 2 Septembre, à presque 4 mois, il repart pour la clinique, cette fois sans sa maman.Il sera réopéré pour retirer l'infection et tout ce qui reste de vaginale. Lise Lopez décide de le garder à la clinique jusqu'à totale cicatrisation, il y passera donc 3 semaines, le temps de son sevrage. On peut imaginer que ces 3 semaines n'ont pas été très agréables pour lui, mais comme il est gentil et surtout assez comique, aux écuries du ruisseau, c'est le chouchou, tout le monde c'est bien occupé de lui.
Le 26 Septembre, c'est le grand jour,nous avons le feu vert pour aller le récupérer.




Ce jour là il ne fait aucune difficulté pour embarquer dans le van.





Arrivé à la maison, c'est l'explosion de joie !

Après 3 semaines enfermé dans un box.






La bas j'aperçois un autre cheval, c'et une fille ......!



Elle aussi elle m'a vu.


Elle manifeste, mais moi aussi je sais galoper le long de la clôture.


Calme toi petite Eklie, ce gros poulain comique c'est ta chance de ne plus être seule.

Nous ouvrons la porte, Eklie passe dans le paddock d'Espinas et là débute un drôle de ballet qui va durer au mois 3 heures.
Eklie marche devant, Espinas la suit, s'il essaie de réduire la distance qui les sépare la petite accélère. Espinas poursuit, patiement, obstinément, il poursuit son gral : les fesses de sa nouvelle copine.


Ekile dit : "On est là , on se promène, c'est charmant,c'est courtois, et puis pof! vous me sentez les fesses!"
Espinas répond : "Ben ma cocotte c'est le seul moyen"
Eklie : "Le seul moyen de quoi ?"
Espinas : "Ben d'être amis pour la vie !"



Eklie obtempère, c'est gagné!




Elle invite Espinas dans son Paddock et lui fait visiter sa bétaillère.


Amis pour la vie !


Merci à Paul pour les photos.

Merci à Iris pour le dialogue entre les poulains.


mercredi 25 mars 2015

Eklie à 4 Mois

Elle est toujours seule car les problèmes d'hernie d'Espinas ne sont toujours pas réglés.
Elle prend jusqu'à 21 litres de lait par jour en 5 repas et nous faisons tout ce que nous croyons bon pour que l'isolement n'affecte pas trop son caractère.












A la voir ainsi lézarder au soleil, on se dit que malgré nos doutes, tout à l'air d'aller au mieux.









Nous allons la voir le plus souvent possible, personnellement je lui laisse téter mes mains.

Elle en a surtout besoin quand elle est inquiète, mais elle le fait aussi par plaisir. Au jour ou j'écris cet article, elle a 10 mois et vit au pré en troupeau mais elle aime encore me téter les mains.


Malgré toute l'affection que nous lui portons, nous ne lui permettons aucun écart et nous utilisons une petite cravache pour qu'elle respecte notre périmètre de "courtoisie". C'est important pour notre sécurité mais aussi pour lui donner le maximum de chance de s'intégrer un jour à un troupeau.
Son box communique avec un paddock et aussi avec un pré. Elle joue dans le paddock, mais ne s'aventure jamais seule dans le pré, alors tous les jours Albert l'accompagne à la découverte du pré.


Dans ce pré il y a un abri à l'intérieur duquel elle se plait beaucoup, mais elle tient à ce qu'Albert reste à proximité pour la rassurer.


Elle est très inquiète quand on lui demande de passer entre l'abri et la clôture longée par une haie de grands arbres.
Longtemps elle refusera de s'engager dans ce passage ombragé et bruissant .






La première fois elle le franchira au grand galop et nous avons alors vu la fierté l'envahir toute entière, elle est venue chercher nos félicitations, nous les lui avons accordées. Jamais nous ne l'avons contrainte à franchir ce passage, elle l'a fait parce qu'elle avait conscience que nous attendions d'elle cet effort : Bon Cheval ! Très Bon petit Cheval !







Ensuite elle a appris à s'engager calmement dans le passage mais elle préfère qu'on l'accompagne.



Comme elle aime farfouiller à l'intérieur de l'abri, souvent Albert repart sans l'attendre, elle reste  puis rentre dans son box de sa propre initiative quand elle a faim ou sommeil. 
Par contre elle ne repart jamais seule dans le pré, elle attend toujours qu'on l'accompagne.


Merci à Paul pour les photos.