Exploitation agricole Chambres d'hôtes Elevage de chevaux de sport

260 chemin de Beyssac, 31550 Cintegabelle

mardi 8 juillet 2014

Poulinages 2014 beaucoup de chagrin et de peine mais aussi deux petits poulains pleins de vie et de malice.

Le 11 Mai un peu avant minuit, nous sommes avec toi Lieke, c'est une belle nuit de printemps, l'air est chargé d'odeurs de fleurs d'acacia et d'aubépine et nous avons décidé d'appeler ton poulain Espinas du nom patois de l'aubépine car c'est sûr ce sera un mâle bien taillé et c'est pour cette nuit. Ton comportement ne permet aucun doute tu minaudes, tu nous fait des clins d'oeil, tu as l'air heureuse et fière. Trois heures plus tard nous appellerons le vétérinaire pour qu'il mette fin à tes souffrances, ton corps n'a pas supporté la mise au monde de deux grands poulains. Le plus grand des deux est un  mâle à la robe unie bai brun, il te précédera dans la mort.
Le 12 Mai à 4 heures du matin, nous sommes anéantis, prostrés dans le box de poulinage entre ta dépouille et celle de ton fils et puis dans un coin il y a une petite pouliche qui trottine et qui fait de son mieux pour essayer de capter notre attention et notre compassion.Elle n'est pas petite mais fort maigrichonne et ces postérieurs très mous sont un peu tordus, sa robe est difficile à définir elle ressemble à la tienne. Albert a accompagné le vétérinaire jusqu'à la clinique, il est revenu avec un flacon de colostrum de synthèse, nous allons tout faire pour sauver ta petite pouliche sinon tu seras morte pour rien. Après le premier biberon de colostrum viendront les biberons de lait, le premier jour toutes les heures, puis toutes les 2 heures, même la nuit, l'obstination à sauver ta fille atténue le chagrin de t'avoir perdu.

La voilà ta petite fille, photographiée par un ami.












La voilà avec le même ami qui affirme que s'il possédait un poulain aussi mignon, il aurait le droit de partager son canapé.
Enfin un sourire, dans ces temps si tristes, même si nous restons réservés sur l'idée du canapé.









Elle a vite appris à prendre le biberon et a bon appétit

Puis vient le temps des premières sorties. On dirait bien qu'elle veut vivre cette petite fille qui te ressemble, nous l'appellerons Eklie, c'est l'anagramme de ton propre nom.










Une semaine plus tard, le 19 Mai au petit matin, c'est au tour de Flore de mette son poulain au monde. Tout se passe très bien, c'est un mâle grand, très vif et incroyablement musclé. Oui tout semble parfait mais vers 9 heures Flore donne les premiers signes de coliques, avant midi une analyse de sang confirme qu'elle a déclenché une entérite qui a pratiquement détruit ses reins et son foie et avant la fin de l'après midi, les spasmes intestinaux auront provoqués un déplacement du colon. Je suis complètement découragée mais la force et la détermination d'Albert associée au dévouement et à la compétence de notre vétérinaire, Lise Lopez, vont finalement nous conduire vers une issue heureuse. Ce sera une après- midi et une nuit de lutte acharnée, pendant tout ce temps Flore ne cessera jamais d'allaiter son poulain même entre minuit et une heure du matin alors que l'épuisement l'a conduit à se coucher sans presque plus donner de signe de connexion à son environnement. A une heure la décision est prise de l'euthanasier mais alors que nous faisons sortir son poulain du box son instinct maternel la ramène parmi nous elle est debout réveillée, nous sortons la faire trotter elle retourne au galop auprès de son poulain, Lise la fouille, diagnostic : le déplacement est réduit.
Alors nous repartons dans les injections et perfusions pour combattre l'entérite, plus aucun geste d'assistant vétérinaire n'a de secret pour Albert.

Aujourd'hui, le 09 Juillet, nous avons une petite orpheline qui fait ses nuits et qui boit son lait au seau toutes les 3 heures dans la journée et un gros poulain espiègle qui tète sans modération une Flore toujours vaillante qui a perdu beaucoup d'état et que nous nourrissons aussi toutes les 3 heures pour compenser.


Voici ce petit poulain qui galope autour de sa maman.
Finalement nous l'appelons Espinas en hommage au poulain qui est parti avec Lieke.

Ce petit Espinas est hélas porteur d'une grosse hernie inguinale ce qui n'augure rien de bon, mais par contre on jurerait qu'il est né pour faire rire. C'est le 5ème poulain qui naît à La Gène, c'est le seul pour lequel on peut affirmer qu'il a une dimention comique.