Exploitation agricole Chambres d'hôtes Elevage de chevaux de sport

260 chemin de Beyssac, 31550 Cintegabelle

mercredi 17 décembre 2014

Blée, dernier trimestre 2014

En Octobre 2014, Blée reprend le travail après 2 trimestres de repos.

Elle retourne d'abord aux "Ecuries des L" où elle travaille pendant un mois avec Alexandre Lorenzo.








Elle rentre ensuite à La Gène où elle reprend le travail avec Natacha Daution.

Natacha la monte deux fois par semaine, en variant les exercices.



En plus du travail en carrière, Blée va aussi en extérieur. Elle fait ses deux premiers extérieurs accompagnée de Flore (sa mère).


Préparation de l'extérieur du 27 Novembre




Camille monte la vieille maman qui n'en revient pas qu'on la remette au travail.















Il pleut fort mais rien ne décourage les cavalières










Le 18 Décembre, Blée est partie seule en extérieur, selon Natacha tout s'est très bien passé, hormis la pluie qui est au rendez-vous de chaque séance de travail.



Retour à la page de Blée : Blée (Cliq)




samedi 23 août 2014

Ils on fêté leurs 3 mois

Les 2 poulains nés en mai 2014 ont fêté leurs 3 mois, c'est un plaisir de raconter un peu ce qui s'est passé dans ce premier trimestre de vie et de voir où ils en sont.
Les voilà tous les deux photographiés le 24 Août.
A ce jour, ils ne gambadent toujours pas ensembles, ils sont encore séparés par une clôture. 
Eklie l'orpheline est toujours seule dans son paddock car son gros voisin Espinas a eu des problèmes de santé qui lui interdisent de faire trop le fou. 

En effet, le 18 Juillet Espinas a été opéré pour réduire une hernie inguinale ce qui lui a ouvert le droit à la castration bilatérale simultanée. 
Les vétérinaires des "Ecuries du Ruisseau" se sont montrés très efficaces tant pour la chirurgie que pour le suivi. 
Encore une fois nous remercions particulièrement Lise Lopez pour sa compétence et son dévouement. Il faut dire qu'Espinas a un fichu caractère, têtu et convaincu d'être le poulain le plus fort du monde, il n'est pas toujours facile à soigner. 
La veille de son opération avec l'aide de Lise nous avons durement et longuement bataillé pour le charger dans le van, monsieur a usé de toutes les défenses possibles jusqu'à "faire le mort" plutôt que de s'avouer vaincu. Rien n'a entamé la patience de Lise... 
Il faut quand même ajouter qu'ensuite il s'est montré raisonnable et coopératif pour les soins quotidiens. Aujourd'hui il semble en bonne voie de guérison mais nous en sommes encore à 3 applications journalières de "cothivet" sur la plaie  gauche qui peine à cicatriser.
Tout ceci n'entame pas sa bonne humeur et son tempérament joueur.

Je vais lui voler cette cravache.

Et je vais m'en servir pour faire des misères à ma mère.
Une vidéo, pour me voir bouger.




De son côté, la petite Eklie trompe la solitude en jouant au ballon


Dans son paddock elle a aussi une bétaillère, à l'intérieur de laquelle elle prend tous ses repas de lait.








Cette pratique nous semble importante car si Eklie est toujours plus petite qu'Espinas, elle n'en a pas moins beaucoup de sang et réagit avec grande vigueur aux moindres variations de son environnement. Il a fallu de la patience pour l'habituer aux bruits produits par ses sabots sur le pont ou les parois de la bétaillère.
Nous espérons que ces exercices lui permettront plus tard de mieux gérer des situations stressantes telles que l'embarquement et le voyage dans un van, à voir...

Ainsi à 3 mois et demi Eklie prend quotidiennement  5 repas de 3 l de lait par jour entre 7 h et 20 h, mais la petite qui a bon appétit, broute, mange du fourrage et reçoit 1,5 kg d'orge aplati distribué en 5 rations additionnées de granulés "Equi Process" ou de "Horse Baby One".

Avec ça Mademoiselle se porte plutôt bien et fait  la folle dans son paddock.




Une petite vidéo pour la voir bouger





Eté 2014 aux chambres d'hôtes


Le moi d'Août touche à sa fin et avec lui la saison 2014 en chambres d'hôtes.

Il est temps pour nous de remercier tous les hôtes qui ont partagés avec nous  un petit bout de printemps ou d'été.

Un merci tout particulier à ceux qui ont séjourné assez longuement à La Gène, qui savent que nous avons traversé des moment compliqués avec les chevaux et qui nous ont communiqué de l'enthousiasme et de l'énergie.
Ce fut ainsi un grand plaisir d'accueillir Claire, Wouter, Ann, Sylvie, Jacques, Sylviane, Philippe et Aurélien.

Nous avons bien sûr une pensée particulière pour Aurélien auquel nous décernons à l'unanimité le prix de l'hôte le plus doué pour nous assister dans toutes les activités d'irrigation ou de soins aux chevaux.



Merci aussi a tous ceux qui sont passés à La Gène pour une ou deux nuits sur la route de vacances ou à l'occasion d'une fête de famille.

A tous nous souhaitons une bonne rentrée et du bonheur dans tous vos projets.


mardi 8 juillet 2014

Poulinages 2014 beaucoup de chagrin et de peine mais aussi deux petits poulains pleins de vie et de malice.

Le 11 Mai un peu avant minuit, nous sommes avec toi Lieke, c'est une belle nuit de printemps, l'air est chargé d'odeurs de fleurs d'acacia et d'aubépine et nous avons décidé d'appeler ton poulain Espinas du nom patois de l'aubépine car c'est sûr ce sera un mâle bien taillé et c'est pour cette nuit. Ton comportement ne permet aucun doute tu minaudes, tu nous fait des clins d'oeil, tu as l'air heureuse et fière. Trois heures plus tard nous appellerons le vétérinaire pour qu'il mette fin à tes souffrances, ton corps n'a pas supporté la mise au monde de deux grands poulains. Le plus grand des deux est un  mâle à la robe unie bai brun, il te précédera dans la mort.
Le 12 Mai à 4 heures du matin, nous sommes anéantis, prostrés dans le box de poulinage entre ta dépouille et celle de ton fils et puis dans un coin il y a une petite pouliche qui trottine et qui fait de son mieux pour essayer de capter notre attention et notre compassion.Elle n'est pas petite mais fort maigrichonne et ces postérieurs très mous sont un peu tordus, sa robe est difficile à définir elle ressemble à la tienne. Albert a accompagné le vétérinaire jusqu'à la clinique, il est revenu avec un flacon de colostrum de synthèse, nous allons tout faire pour sauver ta petite pouliche sinon tu seras morte pour rien. Après le premier biberon de colostrum viendront les biberons de lait, le premier jour toutes les heures, puis toutes les 2 heures, même la nuit, l'obstination à sauver ta fille atténue le chagrin de t'avoir perdu.

La voilà ta petite fille, photographiée par un ami.












La voilà avec le même ami qui affirme que s'il possédait un poulain aussi mignon, il aurait le droit de partager son canapé.
Enfin un sourire, dans ces temps si tristes, même si nous restons réservés sur l'idée du canapé.









Elle a vite appris à prendre le biberon et a bon appétit

Puis vient le temps des premières sorties. On dirait bien qu'elle veut vivre cette petite fille qui te ressemble, nous l'appellerons Eklie, c'est l'anagramme de ton propre nom.










Une semaine plus tard, le 19 Mai au petit matin, c'est au tour de Flore de mette son poulain au monde. Tout se passe très bien, c'est un mâle grand, très vif et incroyablement musclé. Oui tout semble parfait mais vers 9 heures Flore donne les premiers signes de coliques, avant midi une analyse de sang confirme qu'elle a déclenché une entérite qui a pratiquement détruit ses reins et son foie et avant la fin de l'après midi, les spasmes intestinaux auront provoqués un déplacement du colon. Je suis complètement découragée mais la force et la détermination d'Albert associée au dévouement et à la compétence de notre vétérinaire, Lise Lopez, vont finalement nous conduire vers une issue heureuse. Ce sera une après- midi et une nuit de lutte acharnée, pendant tout ce temps Flore ne cessera jamais d'allaiter son poulain même entre minuit et une heure du matin alors que l'épuisement l'a conduit à se coucher sans presque plus donner de signe de connexion à son environnement. A une heure la décision est prise de l'euthanasier mais alors que nous faisons sortir son poulain du box son instinct maternel la ramène parmi nous elle est debout réveillée, nous sortons la faire trotter elle retourne au galop auprès de son poulain, Lise la fouille, diagnostic : le déplacement est réduit.
Alors nous repartons dans les injections et perfusions pour combattre l'entérite, plus aucun geste d'assistant vétérinaire n'a de secret pour Albert.

Aujourd'hui, le 09 Juillet, nous avons une petite orpheline qui fait ses nuits et qui boit son lait au seau toutes les 3 heures dans la journée et un gros poulain espiègle qui tète sans modération une Flore toujours vaillante qui a perdu beaucoup d'état et que nous nourrissons aussi toutes les 3 heures pour compenser.


Voici ce petit poulain qui galope autour de sa maman.
Finalement nous l'appelons Espinas en hommage au poulain qui est parti avec Lieke.

Ce petit Espinas est hélas porteur d'une grosse hernie inguinale ce qui n'augure rien de bon, mais par contre on jurerait qu'il est né pour faire rire. C'est le 5ème poulain qui naît à La Gène, c'est le seul pour lequel on peut affirmer qu'il a une dimention comique.



vendredi 21 mars 2014

Blée travaille à La Gène

Après son débourrage, Blée est rentrée à la maison  où elle a pris un mois de repos au pré avec ces congénères, elle a ensuite doucement repris le travail avec Natacha Daution.
D'abord uniquement en longe, puis montée au pas, puis montée au pas et au trot, puis montée aux trois allures, toutes les séances de travail débutant par une longe.

Voici des vidéos de la séance de travail du 9 Mars.





Premières fleurs du Printemps

Dans les lieux frais et ombragés pousse la Pulmonaire,
Pulmonaria officinalis (boraginacées).

Son feuillage vert taché de blanc, forme de larges tapis constellés de fleurs parmes et bleues.













Beaucoup plus rare et discrète, une autre Borraginacée :                           la Consoude tubéreuse               Symphytum tuberosum.                      On la trouve le plus souvent au bord des ruisseaux. les taches brunes à la base des corolles jaunes correspondent à des orifices ménagés par les bourdons ou les abeilles pour prélever le nectar.





Les Borraginacées ne sont pas les seules à fleurir tôt dans la saison.


                                       

A La Gène au printemps les ruisseaux sont largement colonisés par une grande renonculacée le Populage des marais ou Caltha palustris.


Cette plante supporte très bien l'immersion grâce à ces tiges remplies d'air. Par ailleurs quand ces fleurs sont remplies d'eau, le pollen nage jusqu'au stigmate ce qui permet la fécondation même en absence d'insectes.





jeudi 20 mars 2014

Fin du Labour


Vendredi 21 Mars,        la campagne 2014 est sur les rails,                                                                              nous avons fini de labourer

Sur les photos vous pouvez voir Gilbert Trémolières qui referme le labour derrière nous, ainsi grâce à Gilbert c'est 2 étapes en une qui sont achevées.


Voila c'est terminé, prochaine étape : préparer pour semer.









dimanche 23 février 2014

Le Poirier de Paris



Pour le plaisir de partager avec vous les images de notre poirier centenaire.
Evidemment les photos ont été prises l'an dernier, mais très bientôt il nous gratifiera d'une nouvelle floraison.
Aujourd'hui  il a été photographié par Jeanine Cransac.
Madame Cransac est responsable des arbres remarquables de la Haute Garonne auprès de l'association PAYSAGES D'AUTAN.
Le Poirier de Paris devrait donc bientôt figurer au travail d'inventaire de cette association. Pour en savoir plus sur leur travail vous pouvez contacter Jeanine Cransac en cliquant sur le lien suivant:  michel.cransac0963@orange.fr. 

Au fait comme son nom l'indique, le Poirier de Paris ne vit pas à la capitale, il est bien enraciné à La Gène au lieu-dit "le champ de Paris" prononcé en accentuant bien le S final, comme il se doit dans le sud ouest.






Donnez votre sang

Pour l'année 2014,

vous pouvez venir donner votre sang dans un salle de la mairie de Cintegebelle aux dates suivantes :
29 Avril
11 Août
12 Décembre
toujours de 10 h à 13 h et de 15 h à 19 h

Vous serez accueillis par l'équipe de l'amicale des donneurs de sang bénévoles de Cintegabelle qui vous offrira un moment de convivialité autour d'une collation.


une partie de l'équipe de l'amicale



Les Fleurs de l'hiver


Voici les petits Galants des neiges

Galanthus nivalis 
ou Perce-neige


Leur légendaire galanterie les pousse tous les ans à venir nous annoncer 
avec discrétion, dans les sous-bois : 
le printemps bientôt reviendra.


 Toujours dans les sous-bois, vous serez attirés par l'odeur 
capiteuse de la Pétasite fragrans ou Héliotrope d'hiver.